3 conseils pour choisir ses menuiseries intérieures

https://www.am-rochereuil.fr/sites/am-rochereuil.fr/files/styles/large/public/actualite/visuels/am_rochereuil_menuiserie_interieure_rennes.jpg?itok=HEJCYaig

Choisir sa menuiserie intérieure à Rennes requiert un minimum de préparation, ce n’est pas le spécialiste en la matière AM Rochereuil qui dira la contraire.

Vous trouverez ci-dessous 3 conseils qui vous aideront à faire votre choix en fonction de la nature de votre construction et de vos envies.

1. Définir ses besoins

Une première étape consistera à définir ses besoins. Que souhaitez vous installer ? Des portes intérieures, des meubles de rangements, des meubles spécifiques (cuisine, salles de bains…), des espaces de bureau… ? À ce stade, il est essentiel de lister vos besoins et de définir une enveloppe budgétaire.

2. Choisir la qualité du bois et son essence

Vous pouvez à présent sélectionner le type de bois à utiliser pour votre projet : du bois massif, du lamellé collé, des panneaux revêtus ou encore un aggloméré post formé. Ce choix peut bien sûr varier selon la nature des menuiseries.

Il est par exemple possible de choisir du bois massif pour certains meubles et du lamellé collé pour d’autres. Enfin, il est important de choisir une essence de bois qui dictera le style de l’ensemble et des accessoires (poignées, serrures…).

3. Se faire accompagner par un professionnel

Choisir sa menuiserie intérieure à Rennes ne peut se faire qu’avec l’aide un professionnel. Même si vous avez une idée précise du résultat attendu, un professionnel vous fera gagner du temps et de l’argent en vous orientant rapidement vers les qualités de bois adaptées à votre budget. Il pourra également vous aider au niveau technique et vous guidera vers des qualités de construction et un style approprié à votre logement. 


Notre entreprise de menuiserie intérieure à Rennes accompagne de nombreux clients dès l’esquisse de leur projet, et les guide en leur proposant une sélection à toutes les étapes clés du projet, dans le souci de l’esthétique globale, de la solidité de construction et des contraintes économiques.

Menu